Les meilleures punchlines de l'automne - Red Bull Dernier Mot
1 décembre 2018
Les meilleures punchlines de l'automne
Drôles, hardcores, absurdes, techniques… voici une sélection des phrases qui ont récemment marqué l’actu du rap français.
Les meilleures punchlines de l'automne

L’art de la punchline est indissociable du rap. Qu’elles soient drôles, hardcores, absurdes, techniques… voici une sélection des phrases qui ont récemment marqué l’actu du rap français.

"Ici, c'est racisme et vente d'armes, des clodos à chaque station, tu l'appelles Mère Patrie, je l'appelle Dame Nation."

- Alpha Wann

Fidèle à lui-même, Alpha mise sur la technique et lâche un jeu de mot lourd de sens puisqu’il joue sur l’homonymie entre « damnation » et « dame nation », qu’il oppose à l’expression « Mère Patrie » pour montrer toute sa défiance à l’égard de tout ce qui cloche dans le pays où il vit, la France. Simple, rapide et efficace.

"Je mettrais bien une forte droite dans la gueule de "la droite forte", leurs discours ne servent à rien, comme les sous-titres sur PornHub."

- Médine

La phrase commence avec un parallèle classique qui permet à Médine de dénoncer l’extrême-droite (en partie responsable de l’annulation de son concert au Bataclan) mais se conclut sur une comparaison assez caustique puisqu’effectivement, à moins d’être particulièrement féru de mauvais dialogues, personne ne regarde les sous-titres dans une vidéo porno.

"Vous vivez un instant de grâce, aussi furtif qu'un coup de lame ou le bonheur, donc j'en profite, faites-en de même. Dans cet Éden jardin factice, 'plus de biff' est le nom du venin."

- Joe Lucazz

Joe Lucazz n’est pas spécialement porté sur les phrases-choc mais il a un sens de la formule bien à lui. Ici, il décrit sa version de la vie sur Terre, vue à la fois comme quelque chose qu’il faut chérir (« instant de grâce ») mais qui reste instable, comme le souligne l’opposition entre le « coup de lame » et le bonheur mis sur le même plan tant on peut basculer de l’un à l’autre sans l’avoir prévu. La dernière phrase enfonce le clou en mettant l’argent au centre de tous les maux et assimilant le monde à une version contrefaite du jardin d’Eden. Joli.

"On vient de là où y'a pas de sous, où le manque de cash peut te rendre ignoble, où les dealers aident des vieilles à monter les courses, y'a que l'huissier qui te cambriole."

- Infinit'

Après avoir posé le décor, à savoir les quartiers où la pauvreté est telle qu’elle incite à se débrouiller par tous les moyens, Infinit' relativise la délinquance de cité en lui opposant les actions de l’État, en l’occurrence les huissiers qui viennent saisir les biens pour rembourser les impayés, ce que « les dealers » de l’immeuble n’auraient jamais fait. Et ça on n’en parle pas assez.

 "Je suis bon qu’à niquer des mères, je baise que des mères comme Macron, Cougar Gang."

- Kalash Criminel

Totalement régressif, cette phrase de Kalash Criminel, qui fait office de refrain en étant répétée jusqu’à plus soif, est tellement gratuite et primaire qu’on ne peut que sourire du rapprochement entre la Première Dame et une femme qui aime les hommes bien plus jeunes qu’elle lorsque l’on connaît la fabuleuse histoire du couple présidentiel. À noter que le morceau a été retiré de l’album après que l’Elysée a mis en garde la maison de disque. Tout va bien en démocratie.

"Je me couche plus tard qu’une escort, je me lève plus tôt qu’un terroriste."

- Sofiane

Sofiane a la réputation d’être partout, tout le temps (web-émission avec Rentre dans le cercle, feats à gogo, sorties d’album, casquette de producteur, cinéma, théâtre, ça y va), au point qu’on peut se demander s’il lui arrive de dormir. On sait maintenant son secret pour concilier toutes ses activités.

"Une vie, une balle, on t'arrache le cœur par le trou de balle, sers-moi du cristal, je suis V.I.P. à tes funérailles."

- Kaaris

Gros retour de Kaaris sur ses fondamentaux, le bonhomme continue ses recherches de proctologue amateur aux méthodes non orthodoxes pour le plus grand bonheur de ses patients qui, on l’imagine, sont impressionnés par ces techniques avant-gardistes.

"Un te-traî capuché au phone sur le trottoir devant le Starbucks, minuit en ville, un 530 SX et c’est pas les Daft Punk."

- SCH

SCH a le chic pour poser une situation visuelle en un temps record. Ici, la scène qui précède un meurtre prémédité : tout se déroule de nuit, un premier homme donne le signal par téléphone, la précision de fin est d’une ironie glaciale puisque les deux individus casqués qui déboulent en bécane ne sont en effet « pas venus pour chanter « One More Time » comme le rappeur le dit lui-même.

"Comme tout le monde je suis unique, je mens à ma femme pas à mon public."

- Flynt

Flynt s’amuse beaucoup sur ce morceau et cette phrase ne fait pas exception. Après avoir joué avec désinvolture sur une incohérence (il est unique mais aussi comme tout le monde), il enchaîne avec une exagération volontairement absurde : beaucoup de rappeurs se vantent d’être si authentiques qu’ils ne disent que la vérité au micro, Flynt accompagne cette affirmation par la précision « je mens à ma femme » qui rend le tout complètement décalé et volontairement drôle.

"J'suis comme Picsou, t'es comme Donald, soupape ces négros comme Raheem, Négro, je les aime pas comme Donald."

- Freeze Corleone

Ici, on a tout le style de Freeze Corleone résumé en une ligne. Des références à la fois enfantines (Picsou et Donald Duck), sportives (Raheem Sterling), du néologisme (le verbe soupaper pour distancer, en référence aux soupapes des moteurs de voiture), et un name-dropping politique (Donald Trump) qui vient boucler le tout. Habile.

"Je me suis casé juste après avoir percé, comme si je passais pro et je me pétais les croisés."

- Orelsan

Toujours à fond dans l’autodérision, Orelsan établit un parallèle drôlatique entre sa situation d’homme casé avec sa copine, donc obligé de rester fidèle malgré les possibilités infinies qu’offrent les tournées, avec celle d’un sportif qui s’éclateraient les genoux juste quand il a l’opportunité de jouer en tant que professionnel. Dans les deux cas, un gâchis monumental vous en conviendrez.

Dernières news
Reste au courant de ce qui se passe
Voir tout
Si tu as aimé ce contenu,
tu peux dès à présent profiter de bien plus
Inscription
MOUV
Nous utilisons des cookies pour que ta navigation ait plus de flow. En continuant, tu acceptes leur utilisation. En savoir plus ici